tr>
Page précédente
Retour

Henri Miloch le pionnier

Ce paragraphe est un copier-coller de la biographie visible sur wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Miloch (liste d'œuvres visibles)

Henri Miloch, peintre marines et de la Bretagne, membre de la Société des artistes français, né à Trieste Italie le 15 juillet 1898 et mort à Auray juillet 1979.
Aîné d'une famille de 10 enfants, il montre très jeune des dons pour le dessin et la peinture, mais également pour la construction de bateaux. Il relie Trieste à Piran à la rame à l'âge de 14 ans, dans un bateau de sa propre construction. Violoniste dans l'orchestre symphonique de Trieste, il fut capitaine dans l'armée et se bat sur le front russe en 1914-1918 ; il en revient à pied. Il parlait alors 5 langues. Il suit par la suite avec succès des études d'ingénieur à l'école d'aéro-navale de Gênes. Dessinant et peignant depuis sa prime jeunesse, il s'inscrit à l'école des Beaux-Arts de Paris, dont il sort premier en 193 (portrait d'une paysanne). Il y rencontre Suzanne Poirier qu'il épouse. Pris d'un véritable coup de foudre pour Concarneau, il expose régulièrement ses toiles l'été, en Ville Close, place Saint-Guénolé, l'hiver à Paris. À partir de 1959, il crée un atelier à Tours, 61 rue Colbert, dans la vieille ville. Il peint souvent des marines, pêcheurs bretons, vaisseaux de ligne qu'il imagine grâce aux connaissances maritimes acquises pendant sa jeunesse, à ses études et sa fréquentation des marins : aquarelles, gouaches, huiles, mais aussi eaux-fortes. Il réalise aussi de nombreuses maquettes.


L'avant port

La place Saint Guénolé en Ville Close


Le carénage


La passe au pied des remparts

Entrée dans l'arrière port, le bac

La Porte au vin, une estimation à Cherbourg en août 2012

Chateau en Touraine

Deux vaisseaux

Armada